Qualification de l’équipe (C), en Challenge 35 :

2019-2020
News
Qualification de l’équipe (C), en Challenge 35 :

Publié il y a 1 mois

Qualification de l’équipe (C), en Challenge 35 :

 

Dimanche 23 Février 2020, en 1/32ème de finale de l’épreuve départementale, l’USBJ s’est imposée, à l’issue de la séance des tirs aux buts 3 à 2, à domicile, contre Saint Christophe/Taillis (B, D3). 2 à 2, à la fin du temps réglementaire. Au terme d’une rencontre hachée et indécise, en terre billéenne, les locaux assurent tout de même l’essentiel, au courage et au forceps, face à un valeureux adversaire qui aura vendu chèrement sa peau.  En effet, après avoir vendangés, plusieurs occasions franches, notamment en première période, les coéquipiers de Stanislas Lourdais se seront mis en difficultés, eux-mêmes, en ayant malheureusement pas su se mettre à l’abri, assez rapidement au tableau d’affichage. Malgré leur ouverture du score logique,  à la 22ème minute sur un coup-franc, de Pierre Lefeuvre venant ainsi concrétiser  la plus belle emprise territoriale billéenne et javenéenne, ces derniers présentaient un manque de réalisme offensif trop criant pour avoir réellement la prétention de mener les débats à leur guise pendant 90 minutes. Par conséquent, en ne réussissant pas, à corser l’addition, au moment propice, les hommes de Yannick Dupré laissaient donc les visiteurs prendre progressivement confiance, dans cette opposition relativement rythmée, entre deux formations, affichant constamment une bonne détermination créative, au milieu du terrain. D’ailleurs, en se montrant légèrement plus incisif, l’ESTSC, en profitera pour égaliser, et par la même occasion remettre les compteurs à zéro, à la demi-heure de jeu, au cours de ce duel devenant de plus en plus indécis, puisque les troupes visiteuses retrouvaient les ressources mentales et physiques nécessaires, afin de résister convenablement aux timides et sporadiques intentions billéennes et javenéennes, jusqu’à la pause. De ce fait, à la mi-temps, les 22 acteurs rentraient aux vestiaires sur ce score de parité de 1 à 1, assez équitable, au regard de la tournure des événements, même si Billé/Javené aurait certainement pu connaître un meilleur sort, avec un brin de réussite supplémentaire, à cet instant précis de la confrontation.

Par contre, dés l’entame de la seconde période, l’équipe visiteuse provoquera la stupeur générale dans l’enceinte billéenne, en prenant l’avantage, à la 46ème minute. Fort heureusement, les partenaires de Lilian Berthelot réagiront immédiatement, en égalisant seulement 60 secondes plus tard, par l’intermédiaire de Léo Gaudin. Dorénavant, les deux clubs, pensionnaires de D3, se livraient davantage offensivement, en étant moins craintifs dans leurs différentes initiatives, pour tenter d’empocher la mise le plus tôt possible. Cela dit, comme les défenses prenaient incontestablement le pas sur les attaques, cet objectif ne sera jamais atteint, avant la fin du temps réglementaire. En définitive, il faudra alors avoir recours à la fatidique séance de tirs aux buts pour désigner le vainqueur. Lors de celle-ci, ce seront bien, les billéens et javenéens qui auront le dernier mot, en l’emportant 3 à 2. Ce scénario leur permettait de poursuivre l’aventure dans la compétition, en atteignant désormais les 1/16ème de finale, qui devraient avoir lieu le 15 mars prochain.

En conclusion, nous dirons que sans avoir réalisé une prestation très flamboyante, l’USBJ a fait preuve d’une pugnacité et abnégation irréprochable afin de s’octroyer une qualification laborieuse, au bout du suspense. En réalité, celle-ci fut longue à se dessiner mais il faut féliciter l’ensemble du groupe local pour sa combativité exemplaire, à la fois déterminante et incessante (En photo, les locaux, pendant la cérémonie protocolaire)


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter