PREMIERE VICTOIRE DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT CETTE SAISON :

2018-2019
News
PREMIERE VICTOIRE DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT CETTE SAISON :

Publié il y a 1 semaine

PREMIERE VICTOIRE DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT CETTE SAISON :

Dimanche 04 Novembre 2018, lors de la 5ème journée de R3, l’USBJ s’est imposée 4 à 0, à La Vitréenne (B).  Après quatre revers consécutifs en autant de rencontres disputées depuis l’entame de l’épreuve, la victoire semblait impérative pour les hommes d’Arnaud Dupas afin de ne pas tergiverser trop longtemps dans les profondeurs du classement et surtout stopper la spirale négative actuelle en retrouvant au plus vite la confiance ainsi que le réalisme offensif qui les fuyaient depuis le début de l’exercice 2018/2019. Ce sera en réalité, chose faite avec la manière puisque les visiteurs auront globalement maîtrisé leur sujet en toute quiétude pendant la totalité des débats face à des vitréens, en manque d’inspiration créative constante. En effet, les coéquipiers d’Alain Roumani démontraient d’entrée de jeu de bons mouvements collectifs limpides et fluides assez déstabilisants pour l’adversaire. D’ailleurs, cela ne tardera pas à se faire sentir car Julien Huart, très en verve, fera parler la poudre en ouvrant le score dés la 4ème minute, grâce notamment à une splendide spontanéité aux abords de la cage locale. C’est justement pour cette raison que Billé/Javené parviendra tout de même à  assurer au fil du temps une légère domination territoriale notable sans se montrer pour autant toujours souverain sur le rectangle vert. Toutefois on notera une meilleure détermination et technicité mise en œuvre par la lanterne rouge du groupe qui avait vraiment la conviction de ramener de précieux points de ce court déplacement d’autant plus que la tournure des événements laissait présager, qu’à l’avenir, les locaux rencontreraient des carences physiques comprehensibles, au regard de la bonne vivacité billéenne et javenéenne mise en évidence dans la plupart des combinaisons constructives au milieu du terrain. Réellement, celles-ci porteront leurs fruits lorsque David Boyère doublera la mise dés la 22ème minute, à la suite d’une action rondement menée. Par conséquent, désormais, jusqu’à la pause, les partenaires de Wesley Dupas évoluaient plus sereinement tout en restant audacieux à chaque instant. Avec un peu plus de réussite, ces derniers auraient pu accroître encore davantage leur avance au tableau d’affichage mais finalement, il n’en sera rien et ils devront dont se contenter de mener seulement que 2 à 0, à la mi-temps, au terme d’une prestation de bonne facture pendant les 45 premières minutes.

Au retour des vestiaires, la physionomie de l’opposition n’évoluera guère, c’est-à-dire que les protégés de Stéphane Paris imposeront constamment un rythme de croisière identique à leur adversaire paraissant très timorées, en devenant progressivement plus perméable défensivement. Ce scénario se vérifiera rapidement à la 51ème minute, quand Julien Huart inscrira un superbe 3ème but  qui faisait une nouvelle fois remarquer tout son talent de renard des surfaces. Dés lors, la formation du président Franck Taburet effectuera cette fois-ci une séduisante gestion collective, afin de ne pas reconnaître les désillusions  des semaines passées, en se faisant rejoindre sur le fil, comme à plusieurs reprises, depuis le début de la saison alors que le succès leur tendait pourtant les bras. Bien au contraire, sous un beau soleil automnal, les troupes visiteuses inverseront totalement cette tendance néfaste, en présentant aussi pour l’occasion une plus belle fraîcheur physique perceptible et durable. Le 4éme but inscrit dans le temps additionnel par l’étincelant Julien Huart en est la preuve par excellence.

En conclusion, nous dirons que l’USBJ à sans nul doute réalisé son match référence depuis le début de la compétition. Désormais, il ne faut pas non plus s’enflammer en s’endormant sur ses lauriers mais plutôt penser à  poursuivre les efforts à l’entrainement afin d’être aussi persévérant et performant dans les échéances à venir. (En photo, Julien Huart, auteur d’un triplé)


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter