PRECIEUX SUCCES DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT :

2018-2019
News
PRECIEUX SUCCES DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT :

Publié il y a 2 mois

PRECIEUX SUCCES DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT :

Dimanche 05 Mai 2019, à l’occasion de la 20ème journée de Régional 3, l’USBJ s’est imposée 1 à 0, à l’US Val d’Izé (A). Face à un concurrent direct, dans la lutte pour le maintien, au niveau ligue, en fin de saison, les hommes d’Arnaud Dupas auront démontré une belle abnégation pendant la totalité des débats, afin d’empocher trois points importants  permettant ainsi d’être maître de leur destin lors des deux ultimes échéances du présent exercice. En effet, avec le soutien d’une centaine de supporters en terre izéenne, les coéquipiers d’Alain Roumani évolueront en toute confiance, grâce notamment à une bonne maîtrise collective dans l’entrejeu, immédiatement perceptible au cours du premier quart d’heure, lorsqu’ils assureront déjà une légère domination territoriale constante. Toutefois, celle-ci restera stérile car le réalisme offensif n’était malheureusement pas au rendez-vous, à plusieurs reprises, avant le repos. Ce scénario semblait dommageable, d’autant plus, qu’au fil du temps, les locaux montraient un état d’esprit plus conquérant, après quelques moments de tergiversations en début de rencontre, caractérisées peut-être par une certaine crispation dû à l’enjeu primordial de l’opposition. Cependant, les billéens et javenéens réalisaient tout de même une prestation sérieuse et cohérente dans tous les domaines pour ne pas trop essuyer de frayeurs défensives ennuyantes, en première période. De ce fait, en affichant constamment une meilleure vélocité déterminante, ces derniers feront énormément souffrir l’USV physiquement en enchaînant souvent des combinaisons limpides et fluides très déstabilisantes. Néanmoins, ces belles dispositions tactiques ne suffiront pas pour avoir l’intention de prendre les devants au tableau d’affichage puisque, les joueurs de l’arrondissement de Vitré résisteront du mieux possible en réussissant à conserver leur cage inviolée jusqu’au terme des 45 premières minutes. Par conséquent, à la pause, les 22 acteurs rejoindront les vestiaires, en se tenant au coude à coude sur ce score nul et vierge de 0 à 0, quelque peu flatteur pour les protégés de Philippe Donini, au regard de leur bel investissement général.

Par contre, dés l’entame de la seconde période, les partenaires de Brewen Taburet reviendront sur le rectangle vert, en ayant la vive prétention d’être plus incisif offensivement, sans tarder à faire parler la poudre. Visiblement, par rapport à leur conviction indéniable, ce désir sera parfaitement exhaussé à la 49ème minute quand Alexandre Adélisse trouvera enfin la faille, au sein d’une défense locale devenue plus friable et perméable. A partir de ce moment là, la confrontation devenait plus débridée. C’est d’ailleurs pour cette raison que la prudence était de mise, du côté visiteur. Effectivement, l’humilité s’avérait de rigueur dans ce duel assez indécis, ou certains aspects psychologiques pouvaient avoir un fort impact sur le résultat final car une tension palpable logique régnait autour du complexe sportif izéen. Une accumulation de fautes de la part des deux clubs respectifs, en était réellement la juste preuve par excellence, à l’occasion de ce match relativement rythmé même si la qualité footballistique ne fut pas très spectaculaire. Les expulsions de Florian Destays puis du portier local rendait l’atmosphère pesante et stressante jusqu’à l’apothéose de ce derby étriqué qui donnait la chance, à l’une des deux équipes de s’éloigner de la zone de relégation. Au final, c’est fort heureusement, l’USBJ qui saura gérer de manière plus lucide cette pression intense et nerveuse, en l’emportant au forceps, sur la plus petite des marges. Cette victoire acquise avec beaucoup de courage va assurément conditionnée positivement la suite des événements, dans cette compétition, en faveur des joueurs du président Franck Taburet. Maintenant, il faudra être patient en demeurant tout aussi  vaillant, lors de la réception de Balazé, le 19 mai 2019, à Javené, pour peut-être renouveler définitivement le bail, dans cette division

En conclusion, nous dirons que les troupes billéennes et javenéennes ne doivent pas s’enflammer et plutôt penser à rééditer une telle performance dans deux semaines. Cela permettrait principalement de ne pas connaître une désillusion regrettable, à l’aube du dernier déplacement à l’AS Vitré (C), le 26 mai prochain. (En photo, Alain Roumani)


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter