MATCH NUL DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT :

2018-2019
News
MATCH NUL DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT :

Publié il y a 1 semaine

MATCH NUL DE L’EQUIPE FANION EN CHAMPIONNAT :

Dimanche 02 Décembre 2018, lors de la 8ème journée de R3, l’USBJ a concédé le partage des points sur le score de 1 à 1, au cours d’un derby, âprement disputé qui aura tenu toutes ses promesses, à Saint Georges de Chesné (A). En effet, sous une météo automnale et sur un terrain gras, les 22 acteurs se seront livrés à un duel très physique pendant 90 minutes. Celui-ci aura d’ailleurs offert du suspense, jusqu’à son apothéose, à une centaine de spectateurs présents, dans l’enceinte de l’ISGC. C’est pourquoi, les locaux entamaient la rencontre pied au plancher en désirant mettre immédiatement en évidence beaucoup de conviction et d’enthousiasme. En réalité, cette volonté ne tardera pas à porter ses fruits, puisque les protégés de Frédéric Lebreton cueilleront véritablement à froid leurs adversaires, en ouvrant le score dés la première minute. Fort heureusement, ce scénario n’anéantira nullement le moral des billéens et javenéens qui réagiront de la meilleure des manières en retrouvant rapidement une bonne osmose collective notamment dans l’entrejeu, grâce à certaines facultés techniques faisant nettement la différence, afin de se créer de belles opportunités offensives avant la fin du premier quart d’heure. La persévérance visiteuse se révèlera même déterminante car les hommes d’Arnaud Dupas prenaient progressivement le sens des opérations, en assurant une légère domination territoriale perceptible. Cette pugnacité incessante s’avérera payante lorsque Dorian Perennes remettra totalement les compteurs à zéro, en égalisant, à la 24ème minute, à l’issue d’une action limpide. Dorénavant, les coéquipiers d’Alain Roumani réussissaient à répliquer parfaitement dans tous les domaines avec les partenaires de Roger Irène. Effectivement, au fil du temps, les joueurs de la présidente Valérie Georgeault se montreront moins sereins et lucides défensivement. De ce fait, cela profitera donc concrètement aux visiteurs qui évoluait alors en toute quiétude jusqu’au repos, sans trop subir la pression adverse car ils donnaient l’impression de maîtriser facilement les débats, en sachant aussi s’adapter aux conditions de jeu parfois délicates. Cependant, en ne parvenant pas à concrétiser au moins une de leurs nombreuses occasions en but avant le terme de la première période, les protégés de Stéphane Paris étaient contraints de se contenter du match nul à la mi-temps. Pourtant, ces derniers possédaient une plus belle emprise territoriale séduisante et notable sur l’ensemble des 45 premières minutes d’un bon niveau footballistique.

Au retour des vestiaires, les partenaires de Wesley Dupas continueront à être plus incisifs et créatifs dans tous les secteurs de jeu, en conservant une assise défensive imperméable. A partir de ce moment précis, c’est-à-dire, surtout à l’approche de l’ultime demi-heure, les troupes locales souffraient davantage physiquement en étant moins conquérant dans l’adversité aux dépens d’une vaillante formation billéenne et javenéenne faisant preuve  constamment, d’une clairvoyance et d’une générosité exemplaire. Ces vertus indéniablement positives seront mises souvent sur le devant de la scène quand les hommes du président Franck Taburet se procureront de franches tentatives offensives de manière répétitive en fin de confrontation. Cela dit, même s’ils auraient dû bénéficier logiquement d’un pénalty indiscutable, suite à une sévère faute sur Elie Laurence dans la surface de réparation, à 78ème minute, les visiteurs ne trouveront malheureusement pas la faille, une seconde fois pour obtenir un succès qui leur tendait pourtant les bras au regard de leur bon investissement général et de la tournure des événements. Au final, les deux équipes se quittent au coude à coude en partageant les points

En conclusion, nous dirons que l’USBJ poursuit tout de même sa spirale positive, en ayant su être très combatif en démontrant également un état d’esprit compétitif prometteur pour la suite de la saison.(En photo, Dorian Perennes).


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter