ELIMINATION DE L’EQUIPE FANION EN COUPE DE BRETAGNE :

2018-2019
News
ELIMINATION DE L’EQUIPE FANION EN COUPE DE BRETAGNE :

Publié il y a 2 mois

ELIMINATION DE L’EQUIPE FANION EN COUPE DE BRETAGNE :

Dimanche 16 Septembre 2018, lors du 2ème tour de l’épreuve régionale, l’USBJ a subit la loi d’une redoutable formation du FC Chateaubourg, pensionnaire de D2, en étant vaincue, à l’issue de la séance des tirs aux buts (1 à 1 à la fin du temps réglementaire, puis 2 à 2,après prolongations).Malgré une ouverture du score très précoce de Kévin Martinais, dés la première minute, cette opposition face à un adversaire hiérarchiquement inférieur ne fut réellement pas une promenade de santé pour les hommes d’Arnaud Dupas, d’autant plus que les castelbourgeois mériteraient amplement d’évoluer au moins à l’échelon supérieur, au regard de leur qualité footballistique séduisante. En effet, en assurant un bon pressing quasiment constant, sur la défense billéenne et javenéenne, tout au long de la première période, grâce à de belles ressources physiques, les locaux feront globalement déjouer des visiteurs quelques peu timorés manquant de créativité offensive et de cohésion dans l’entrejeu, afin de pouvoir ainsi mener en toute quiétude, les débats, à leur guise. C’est d’ailleurs justement pour cette raison, qu’à la 26ème minute, le FCC remettra les compteurs à zéro, en égalisant, ce qui redonnera donc du suspense à une confrontation, très indécise. De ce fait, à partir de ce moment là, le match s’avérait équilibré et les joueurs s’étalonnant désormais aux joutes du championnat de niveau Ligue rencontraient pas mal de difficultés, à faire respecter leur statut de favoris par rapport à la vaillance collective adverse. Du coup, plus personne ne trouvera la faille, d’ici la mi-temps, puisque les défenses  prenaient considérablement le pas sur les attaques. Par conséquent, au terme des 45 premières minutes, les 22 acteurs rentreront aux vestiaires sur un score de parité tout à fait équitable de 1 à 1.

Au cours de la seconde mi-temps, les coéquipiers d’Alain Roumani prendront davantage le sens des opérations, en dominant territorialement la partie, toutefois sans réussir à concrétiser cette meilleure emprise en but, à cause notamment d’une formation locale, très audacieuse dans tous les compartiments du jeu, ayant véritablement l’intention de créer l’exploit. Dés lors, chaque équipe pouvait alors croire à la qualification, en se créant quelques occasions franches. Au fil du temps, les protégés de Stéphane Paris commenceront tout de même à asseoir une plus belle fraîcheur physique notable, aux dépens d’une valeureuse équipe castelbourgeoise se défendant au courage et au forceps pour tenter de ne pas rompre défensivement avant le terme du temps réglementaire et ainsi avoir recours à la prolongations afin de conserver toutes ses chances de qualification à plus long terme. Finalement, comme aucun but ne sera marqué, c’est bel et bien, ce scénario, qui se profilera, à la fin du temps réglementaire.

Lors des 30 minutes supplémentaires, l’USBJ donnait l’impression d’être plus incisif offensivement en proposant de temps à autres de plus belles phases de jeu collectives très limpides et fluides au milieu du terrain, devenant  déstabilisantes pour Châteaubourg. Ce regain de forme finira par être payant, lorsque Julien Huart donnera l’avantage aux siens sur un splendide coup-franc, à la 109ème minute. De surcroit, tout le monde pensait que le plus dur était réalisé par les pensionnaires de R3. Visiblement, c’était sans compter sur la conviction et la fougue du FCC, car ce dernier égalisera malheureusement sur pénalty, à la dernière seconde du temps additionnel des prolongations. Ceci obligeait donc les deux clubs, à se départager lors de la fatidique séance des tirs aux buts.

Lors de cette véritable loterie, ce sera Châteaubourg qui obtiendra le précieux sésame pour poursuivre l’aventure, en l’emportant 4 à 3.

En conclusion, nous dirons que l’USBJ devra vite se ressaisir, dés dimanche prochain, en championnat de R3, à domicile, face à Saint Aubin d’Aubigné (A) afin d’essuyer ce revers subit contre une surprenante équipe, ayant déjà réalisé pas mal de surprises, en coupe, depuis le début de la saison. (En photo, Julien Huart)


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter