DEFAITE DE L’EQUIPE C EN MATCH AMICAL :

2018-2019
News
DEFAITE DE L’EQUIPE C EN MATCH AMICAL :

Publié il y a 2 mois

DEFAITE DE L’EQUIPE C EN MATCH AMICAL :

Dimanche 10 Mars 2019, afin de meubler un week-end sans rencontres officielles et de surtout conserver le rythme de la compétition avant des échéances importantes en championnat, les protégés de Yannick Dupré en ont profité pour effectuer un très bon galop d’entrainement, à Juvigné, en terre mayennaise, qui s’est finalement soldé sur un sévère revers de 3 à 0 en défaveur de l’USBJ ne reflétant pas parfaitement la tournure des événements. En effet, lors de cette partie sans enjeux cruciaux, les coéquipiers de Pierre Lefeuvre n’auront nullement démérité en ayant su notamment se créer quelques bonnes opportunités offensives dés l’entame de celle-ci. Cependant, en présentant un effectif moins étoffé que les locaux, les troupes billéennes et javenéennes souffriront davantage physiquement sur le long terme face à des juvignéens qui maîtriseront globalement mieux les débats relativement indécis, jusqu’à l’aube de l’ultime quart d’heure. On retiendra donc que malgré une ouverture du score locale, plutôt précoce, à la 10ème minute, les joueurs du président Franck Taburet ont fait preuve d’une belle générosité collective pour en découdre loyalement  face à un adversaire qui s’accoutumera plus facilement à un terrain bosselé car il a l’habitude d’évoluer régulièrement sur ce style de surface, peu académique pour plusieurs techniciens du club breton. Néanmoins, les visiteurs auront eu le mérite de faire douter le plus longtemps possible, la formation des Pays de la Loire, restant toujours plus audacieuse à des moments stratégiques de la confrontation. C’est d’ailleurs principalement pour cette raison que les bleuets de Juvigné scelleront tout suspense, en ajoutant deux buts, à la fin de ce duel, (76è et 90ème minute),  au cours duquel les 22 acteurs se respectaient mutuellement.

En conclusion, nous dirons juste que l’USBJ aura cruellement mis en évidence trop de lacunes physiques ainsi qu’un manque de réalisme offensif, pour avoir l’ambition de connaître un meilleur sort, au dépens d’une équipe juvignéenne pugnace et plus déterminée jusqu’au coup de sifflet final (En photo, Maël Baudé)


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter