Arnaud Dupas : la passion du collectif (Article paru dans la Chronique-Républicaine, le 11/06/2020)

Publié il y a 1 mois

Arnaud Dupas : la passion du collectif (Article paru dans la Chronique-Républicaine, le 11/06/2020)

Depuis trois saisons à l'US Billé/Javené, Arnaud Dupas est un coach qui privilégie l'humain, le plaisir et qui se veut très proche de ses joueurs.

Comme joueur, Arnaud Dupas ne connaît que l'AGL Fougères de 6 à 18 ans, à l'école de foot dirigée par Jo Burel. En seniors, il rejoint successivement les clubs de Bazouges-la-Pérouse et Parigné/Landéan.

Son parcours de coach se déroulera pour la majeure partie à l'AGL-Drapeau, son club de cœur. À l'inscription de son premier fils, il prend en charge l'équipe de U6 à U13, puis viendront les U17, U19 et les seniors B. De cette période, cinq montées en catégorie supérieure couronneront son travail avec son adjoint, Johannick Delalande.

Après la saison 2016-2017 qui a vu l'accession des seniors B en R2, ils attendent vainement un nouveau challenge proposé par l'équipe dirigée par Dominique Renault.

Sollicité alors par Franck Taburet, président de l'US Billé/Javené, le duo accepte le challenge « de se mettre en difficulté avec une équipe "première ». Pari réussi : en trois ans, l'USBJ est passée de la D1 à la R2.

« Ces accessions ne sont jamais l'œuvre d'un seul homme mais toujours celle d'un collectif », concède-t-il modestement.

 

Ouvert au dialogue et convivial:

Sa réussite, si elle est collective, est aussi due à son travail, sa rigueur, son esprit d'ouverture et son désir permanent d'entretenir un relationnel de qualité avec l'ensemble de son staff et de ses joueurs. Ce n'est pas Alain Roumani, le capitaine, qui le démentira : « Tous l'apprécient car on peut dialoguer avec lui. Grâce aux coaches, il y a une harmonie au club ». Pour son travail, il a pu côtoyer et s'inspirer des « grands » : une journée avec Christian Gourcuff, son idole (cadeau surprise de son adjoint Johannick) et une semaine avec Lucien Favre et les pros de Nice grâce à Philippe Besset. De ses joueurs, il attend qu'ils prennent du plaisir sur le terrain et se montre soucieux de les aider lorsqu'ils sont en difficulté dans leur vie quotidienne.

 

Un duo complémentaire:

Associé depuis dix ans avec son compère Johannick Delalande, ils forment un duo au tempérament opposé mais très complémentaire. De nature assez impulsive parfois, Arnaud reconnaît le rôle modérateur de son adjoint : « Il m'apaise quand la pression monte ! » Pour Johannick, la réussite est simple à expliquer : « Nous sommes sur la même longueur d'onde, nous avons le même ressenti ». Adeptes tous les deux de l'humour plutôt que de recommandations tonitruantes, leur message passe aisément auprès de leur groupe.

 

L'USBJ en R2:

Même si le championnat n'est pas allé à son terme, la première place de l'USBJ en R3 était légitime. Pour Arnaud Dupas, l'accession constituera une épreuve d'une difficulté nettement supérieure, compliquée par la pandémie : « Nous aurions aimé avoir 3 ou 4 joueurs d'un niveau supérieur mais, en cette période compliquée, peu de joueurs prennent le risque de changer de club ».

À l'heure actuelle, seul Casimir Toiouilou (St-Georges-de-Chesné) viendra renforcer l'équipe. Ce qui ne semble pas inquiéter son entraîneur : « Collectivement, on sait faire ! Notre jeunesse et notre esprit d'équipe seront nos atouts même si nous évoluerons dans un autre monde. L'objectif sera de faire découvrir ce niveau à nos jeunes et au club ».

Sans moyens extraordinaires mais avec un grand nombre de partenaires (une cinquantaine), Arnaud Dupas et Johannick Delalande auront démontré leur capacité à tirer la quintessence d'un effectif jeune et à l'écoute des aînés. Telle la devise d'Arnaud Dupas : « Les jeunes vont vite mais les anciens connaissent le chemin ! »

par  René Tropée

 

toute l'association

Commentaires